LE BRICOBUS

Vous avez besoin d'outils pour des travaux ? Vous êtes propriétaires occupants avec peu de ressources ? Le Bricobus est fait pour vous !

La Bricothèque :

Un grand nombre de familles vivent dans des conditions difficiles : logements insalubres, mal adaptés, gouffres énergétiques… Cependant, il arrive souvent que les projets de rénovations ne puissent pas aboutir faute de financements possibles.

Les Compagnons Bâtisseurs tentent de remédier à ces situations en proposant des chantiers d’auto-réhabilitation accompagnée, permettant aux habitants de se mobiliser sur la rénovation de leur logement avec les conseils et le coup de main de notre équipe de salariés, bénévoles et jeunes volontaires. Afin d’aider au bouclage financier de ces projets, nous avons également mis en place Soli’Bât, une plateforme de récupération de matériaux et mécénat de compétences pour les artisans et entreprises locales. Nous proposons également du prêt d’outils pour les habitants qui souhaitent travailler eux mêmes dans leur logement et n’ont pas les moyens de s’équiper, ainsi que des conseils et des formations collectives.

Afin de rendre accessibles l’ensemble de ces services, notamment en territoire rural, il nous a semblé nécessaire de développer également sous une forme itinérante : la Bricothèque. Prêt d’outils, organisation de chantiers de rénovations chez l’habitant, formations collectives aux gestes techniques et à l’usage du matériel, la Bricothèque sillonne actuellement le Pays Loire Nature afin d’apporter une réponse aux questions de mal-logement.

Si vous avez besoin d’outils ou de travaux Contactez-nous

Le bricobus 45

 

A l’initiative de l’association des Compagnons Bâtisseurs Centre Val de Loire, le Bricobus a vu le jour au mois de septembre 2016. Fruit d’un financement participatif, ce dispositif, mené sur le territoire de la Communauté de Communes du Beaunois (actuellement Communauté de Communes du Pithiverais Gâtinais depuis le 1er janvier 2017), permet de renforcer la lutte contre le mal logement, notamment envers les personnes les plus précaires.

Déjà à l’initiative d’une Opération programmé d’amélioration de l’habitat (OPAH), le Beaunois est un territoire rural confronté comme beaucoup d’autres à une paupérisation de sa population, contre laquelle les élus sont engagés à lutter.

Pour Guillaume Bec, animateur technique chez les Compagnons Bâtisseurs, en charge du Bricobus du Loiret, « il s’agit d’identifier ce qu’on peut améliorer au plus vite dans un logement, d’apporter une réponse rapide alors que les dossiers des programmes d’amélioration de l’habitat peuvent s’avérer long à monter ».

Le dispositif, gratuit, permet à des propriétaires aux faibles ressources financières (seules sont exigées des conditions de ressources spécifiques) de pouvoir engager des travaux dans leur logement, à très faible coût. En effet, l’animateur technique dispose d’une enveloppe d’environ 1000 à 1200 € par chantier, avec un reste à charge pour le propriétaire de seulement 10% du montant dépensé pour son chantier (ex : 100€ à charge si le chantier a couté 1000€).

Cette enveloppe financière peut également être complétée par une proposition d’achat de matériaux à prix cassés (20% du prix du marché), récupérés sous forme de dons par l’intermédiaire d’une plateforme (SoliBat’). Matthieu Szczpeniak, coordinateur technique au sein des Compagnons Bâtisseurs, avance : «  Les entreprises continuent de détruire des quantités astronomiques de matériaux au simple motif qu’ils ne respectent pas la dernière norme ou rentrent dans des fins de série. Autant les récupérer pour les proposer à petits prix ».

L’axe d’intervention du dispositif est large, et c’est ce qui en fait sa force. Il peut très bien s’agir soit d’intervenir sur des travaux de finition (peinture, carrelage, …), d’isolation (pose de placo, VMC, …), ou de mise aux normes (électricité), soit de fournir des conseils lors des visites chez les particuliers (ex : sur le fonctionnement d’un chauffage). Le but est que, par ces moyens, les bénéficiaires du dispositif trouvent une voire des solutions à leur mesure pour lutter contre leur mal-logement.

Le principe des chantiers est basé sur l’auto réhabilitation accompagnée (ARA), c’est à dire une participation des propriétaires au chantier. Cela permet à ces derniers de se sentir acteur dans la réhabilitation de leur logement, et pour les plus novices, de découvrir certains gestes liés aux travaux (et oui, poser du papier-peint ou repeindre sa salle de bain peut faire peur de prime abord mais n’est pas si compliquer que ça !).

L’animateur technique peut également prêter des outils aux personnes ayant simplement un besoin particulier mais pas forcément besoin d’aide et de main-d’œuvre.

Projet unique dans le Loiret et en région Centre Val de Loire, la Communauté de Communes du Beaunois l’a accueilli à bras ouvert, convaincu qu’une initiative de la sorte peut permettre de toucher des personnes encore isolées, et dont les situations personnelles et économiques les font sortir des dispositifs déjà existants.

« Le fait de pouvoir aller plus loin dans l’aide aux personnes dans le besoin nous a plu », commente le président, Christian Barrier.

Pour plus d’informations Cliquez ici